Régime cétogène et Epilépsie

Des années de recherches scientifiques ont aujourd’hui démontré que le jeûne avait effectivement un impact direct sur la plupart des troubles du cerveau.

Et notamment sur “la maladie du diable”, l’épilepsie.

“En jeûnant, l’organisme fabrique des corps cétoniques qui stabilisent l’activité électrique du cerveau et réduisent l’apparition des crises”, explique le Dr Bernard Aranda, spécialiste du cerveau 1.

Grâce à cette nouvelle source d’énergie, le cerveau fonctionne beaucoup mieux et les crises s’espacent, jusqu’à disparaître totalement.

Le problème du « jeûne », c’est qu’on ne peut pas le continuer indéfiniment, il faut bien finir par manger quelque chose !

Mais un médecin américain, le Dr Russel, a trouvé une solution :

Ce médecin américain a trouvé la clef pour faire jeûner ses patients, sans les affamer !
En 1921, il a réussi à reproduire les effets du jeûne sur le cerveau, mais sans affamer ses jeunes patients.

(Ci-dessus, le Dr Russell).

Ce grand médecin de la Clinique Mayo de Rochester est le premier à avoir mis au point le régime « cétogène ».

Certains d’entre vous l’ont peut-être déjà pratiqué : c’est un régime pauvre en glucides et très riche en graisses, qui entraîne la formation de corps cétoniques.

Et c’est presque magique : en adoptant ce régime, les petits épileptiques voyaient les crises diminuer et même parfois disparaître complètement.

Et aujourd’hui, on découvre que ce régime étonnant a des effets spectaculaires sur la plupart des atteintes du cerveau… et pas seulement l’épilepsie !

Leave a Comment